MENU
Vous devez avoir plus de 18 ans pour consulter ce site d'animes pour adulte

Veuillez entrer votre date de naissance

AVERTISSEMENT
SITE PORNO DE VIDÉOS ANIMÉS POUR ADULTE INTERDIT AUX MOINS DE 18 ANS
  • Vous déclarez avoir plus de 18 ans, être majeur dans votre pays de résidence, et ne pas être choqué par un type de sexualité.
  • L'éditeur ne peut être tenue responsable si une personne mineure accède à ce site par manque de protection de votre ordinateur.
  • Vous acceptez les cookies (article 8 des CGU) que le site utilise pour vous proposez une meilleure expérience d'utilisation.

Veuillez consulter nos conditions générales d'utilisation.

Hentai Paradise, l'univers du hentai dans toute sa splendeur

Bienvenue sur votre site Hentai Paradise, qui, s'il ne l'est pas déjà, votre référence pour tout ce qui touche aux doujins , manga x et hentai Vostfr en tout genre. Nous proposons sur ce site une large sélection de doujins porno et vidéo hentai principalement français, dans un cadre agréable avec une navigation entièrement responsive.

Vous retrouverez aussi bon nombre de mangas hentai tout en couleur (full color) afin de mettre toujours plus de piquant dans vos expériences visuelles à grand coup de chaudasses pulpeuses. Notre site a pour vocation de vous faire découvrir et apprécier tout ce qui a trait à la culture japonaise dit japanime. Si vous avez sautez le pas en venant du Ecchi vous ne serez pas déçu ! Les doujins sont présents mais ne sont pas oubliées les vidéos de cul et idols en suivront :).

En plus de profiter d'un large choix de bd pour adultes, celles-ci sont aussi regroupées par catégorie ou par série ; Vous pourrez retrouver des parodies torrides de vos Hentai Porn préférés comme Bleach, Naruto, Fairy Tail, Dbz ou encore Pokemon (hmm l'infirmière Joëlle). Bien entendu nous gardons un système “classique” de catégories allant à ce jour de la thématique "anal" en passant par le "futanari" (le shemale en mieux ! ) jusqu'au "yuri" sans oublier le "tentacule"  pour briser toujours un peu plus les tabous. Si toi aussi tu aimes les répliques qui finissent par "chan" ou encore les jeunettes écolières cochones qui te mumures "défonce moi avec ta grosse bite" suivi d'éjaculations puissantes alors tu vas être servi. L'équipe d'Hentai Paradise vous souhaites de passer d'agréables moments en compagnie des vos fantasmes inavoués.

A l'instar du ecchi ,le hentai est sans limite; je vous le dis on est bien lien d'un Dorcel plan plan ou une jeune timide aux gros nichons suce une bite énorme pour finir par se faire enculer puis recouvrir de sperme . Il permet de jouir d'aventures attrayantes qui joignent le sexe à différentes trames. Fan de manga on peut profiter de celles-ci réalisées par de très bons dessinateurs en lecture en ligne ou en streaming. Le porn Hentai est un genre de dessins animés nippon assimilés à la pornographie.

D'habitude, ceux-ci sont dessinés en hypertrophiant les formes ( des seins énormes, des bites surdimentionnées ) et en laissant transfigurer des sujets interdits comme le Bdsm. En effet, les personnages présents dans ce genre d'animés japonais et mangas arborent des mensurations physiques et sexuelles exceptionnelles qui émanent de l'imagination des mangaka. En France, c'est le site Hentaifr qui a grandement vulgarisé le genre. Avec ce style, libre cours est donné à l'esprit humain pour qu'il puisse élaborer et découvrir des corps qui vont combler ses envies les plus originales comme avec les mythiques soubrettes. C'est pourquoi, ce genre d'animes possèdent de nombreux fans qui assouvissent leurs fantasmes en regardant en streaming, les vidéos Hentai.

Plusieurs orientations sexuelles, souvent très déjantées et délirantes, sont accessibles dans les vidéos et mangas hentai : Lesbiennes, viol, esclavage, animaux et humains, femme avec un pénis, bondage, harem extraordinaire, etc. C'est justement ce qui le distingue du x classique. Il n' y a aucun tabou et l'imaginaire est au rendez-vous pour tous les otaku. Vous aussi, laissez-vous porter, en visionnant ces vidéos et mangas en ligne ou en les téléchargeant sur notre site !

L'actualité hentai

Chainsaw Man hentai, il était temps de mater ses...

Cela faisait vraiment longtemps que je voulais vous parler de l'excellent Chainsaw Man, mais la version hentai a vraiment tardé à être intéressante. Jusqu'à présent, je n'avais pas de contenu suffisamment bandant à vous proposer,... Lire la suite

Classroom of the Elite hentai, la saison deux...

C'est l'anime du moment, Classroom of the Elite hentai, à suivre sur Crunchyroll, et à découvrir, si vous ne connaissez pas, avant le lancement de la saison deux, très prochainement. Si vous êtes un fan de la première heure, vous le connaissez... Lire la suite

L’épopée du Hentai depuis sa naissance jusqu'à aujourd'hui

Hentai (également orthographié Hentaï) est un terme japonais signifiant à la fois "transformation" ou encore "perversion". Cette appellation sert à définir des mangas et des anime à caractère érotique et pornographique venant du Japon, le ecchi débridé en quelque sorte.

Ce sous-genre de la culture manga japonaise compte des millions d'adeptes à travers le monde et notamment en France où l'engouement ne s'est jamais démenti depuis sa démocratisation au même titre que le manga traditionnel.

Pour comprendre la richesse du Hentaï et toute sa complexité, une petite analyse de son histoire permettra aux néophytes d'en apprendre davantage sur ce phénomène passionnant.

Les origines du Hentai

Pour comprendre en quoi le Hentaï est un aspect incontournable de la culture nippone, il est important de s'interroger sur ses origines. Les experts du sujet date la naissance du Hentaï à 1984, année de parution de l'anime Lolita Anime.

Il s'agit alors d'une oeuvre à sketchs dans laquelle se côtoie des jeunes gens dans des situations cocasses et diverses. Le succès est immédiat et donne tout de suite des idées à bon nombre d'éditeurs de manga qui vont alors sortir leurs propres versions de Lolita Anime. Le genre Hentaï venait de naître.

Malgré une base de fans en constante évolution, le Hentaï ne générera seulement qu'une quarantaine d'oeuvres au cours de la décennie 80. Néanmoins, parmi celle-ci sortiront des oeuvres parmi les plus marquantes du genre comme l'incontournable Urotsukidoji : La légende du démon et qui sera, pour les téléspectateurs français, l'occasion de découvrir une autre facette de l'univers de la vidéo hentai à cent lieues de Dragon Ball et d'autres classiques du genre comme Sailor Moon.

A l'instar d'urostukidoji, d'autres mangas animés resteront également dans les mémoires comme par exemple Milky Gal : Cats AI, une parodie d'un manga très populaire à l'époque, Cat's Eye ou encore Cream Lemon dont l'une des principales caractéristiques est d'être l'un des hentaï les plus longs avec 40 épisodes au compteur avec toujours plus de pénétrations.

hentai cream leamon

Les années 90 vont voir une nette augmentation des mangas et animés hentaï avec presque 200 titres parus et diffusés. Parmi les faits les plus marquants de la décennie selon Hentai fr, on notera la production de nombreuses suites aux classiques des années 80 dont le cultissime Urotsukidoji, encore lui, qui aura droit à pas moins de cinq films et plusieurs miniséries.

A partir des années 2000, on assiste à une production en masse d'hentaï sur tout support. Cette situation s'explique à la fois par l'avènement du commerce en ligne qui permet aux adeptes d'avoir un accès plus aisé à ce genre jusque là difficile à trouver mais également par la fascination qu'exerce la culture japonaise sur le reste du monde notamment à travers ses mangas et ses vidéos pornographiques.

Bénéficiant des mêmes techniques de production utilisées pour les oeuvres traditionnelles, certains hentaï sont des chef-d'oeuvre à part entière. Parmi ceux à avoir fait l'unanimité et qui sont présentés en détails sur Hentai fr, la saga Bible Black comme celle d'Ai Shimai tiennent une place à part dans le coeur des otaku.

Quel type de contenus trouve-t-on dans les hentai ?

Comme l'explique le site Hentai fr, le genre regroupe un grand nombre de déclinaisons suivant la thématique abordée et les différents sous-genres qui le composent. Chaque type d'hentaï renvoie à une catégorie de fantasmes bien précise et chère aux fans. Voici une revue détaillée mais non exhaustive des principales grandes familles représentées dans l'univers du hentaï :

Le Lolicon, tout d'abord, se caractérise par la mise en scène de très jeunes filles (dont on se demande quelque fois si ces dernières sont effectivement majeures) et se caractérisant par leur poitrine très opulente voire même disproportionnées.

lolicon hentai

Le Shotacon est, quant à lui, à mettre en parallèle avec le lolicon puisqu'il met en scène de très jeunes garçons. Même si le sujet est extrêmement sensible, le Japon dispose d'une législation suffisamment permissive dès lors que ces représentations de la jeunesse masculine restent uniquement cantonnées au seul domaine de la fiction. Dans le cas spécifique de la France, le Shotacon est purement et simplement interdit et tout non respect de la législation expose le contrevenant à des poursuites pénales.

Pour les deux catégories qui précèdent, le Lolicon et le Shotacon, les rapports s'articulent entre personnages ayant une grande différence d'âge et la question de la majorité de certains d'entre eux se pose très clairement. Bien évidemment, à aucun moment dans le manga ou l'anime n'est mentionné l'âge des protagonistes mais leur représentation graphique et leur morphologie ne laissent généralement que peu de place au doute. Parmi les classiques du Lolicon et du Shotacon, on peut notamment mentionner les titres Boku no Piko ou encore Little Monica monogatari.

Le Bakunyuu s'adresse, quant à lui, aux amateurs de très fortes poitrines puisque chaque personnage féminin présent dans ce genre est affublé d'une paire de gros seins démesurée. Ceci n'est pas pour autant surprenant lorsque l'on remarque que cette tendance à exagérer les formes féminines à l'extrême est une pratique également présente dans le manga traditionnel.

En parallèle avec cette catégorie, on retrouve cette fascination des japonais pour certaines particularités physiques qui deviennent sources de tous les fantasmes. Au premier rang de ces dernières, on retrouve bien évidemment la taille de la poitrine qui peut atteindre dans le manga des mensurations hors-normes comme dans Resort Boin ou Hitozuma Kasumi-san. Deux autres fantasmes moins connus mais tout aussi présents dans cet univers sont à mentionner. Il s'agit tout d'abord du fantasme de l'allaitement chez l'adulte qu'il est possible d'observer dans des mangas comme Bakunyu Shimai par exemple avec des cougars bien cochones. La femme enceinte constitue également un objet de désir comme en atteste Kisaku Spirit 3 pour ne citer que l'un des mangas les plus populaires à ce sujet.

L'Omorashi est incontestablement l'univers consacré aux amateurs d'urophilie en tout genre. Dans ce genre, il n'est pas rare de voir de jeunes femmes incapables de maîtriser leur vessie et n'ayant pas d'autres choix que de s'uriner dessus et ce, généralement en public. Autre pratique similaire et tout aussi absurde, la scatologie est également souvent représentée dans l'univers hentaï sous l'appellation de Skatoro. Qu'il s'agisse de l'omorashi ou de la Skatoro, il est question de trouver l'excitation en urinant ou en déféquant sur son partenaire. Dans les mangas ou les anime, les protagonistes sont souvent obligés de procéder à ce genre d'actes sous la contrainte ou en raison d'un lavement. Parmi les oeuvres les plus intéressantes à aborder ce thème figurent Elfina et Pigeon Blood.

Le Netorare, contrairement à ses prédécesseurs, ne fait pas la part belle à une pratique sexuelle particulière mais se concentre davantage sur la thématique de la tromperie et de la cocufication.

Le Tentacle erotica est sans conteste le genre le plus déroutant de l'univers du hentaï. Ce dernier met en scène des femmes et des monstres de toutes sortes se livrant à des ébats sexuels finissant par des éjaculations extrêmes. Ce fantasme, qui partage d'étranges similitudes avec le mythe de la belle et la bête, est très populaire au Japon. Pour admirer la toute première représentation artistique de ce genre très particulier, il faut remonter en 1914 avec une gravure d'Hokusai représentant une femme s'accouplant avec une pieuvre monstrueuse.

 

La référence en la matière est le manga " Demon Beast Invasion " publié à la fin des années 80. Une autre particularité qui explique sans doute le succès de ce sous-genre est que contrairement à la représentation des sexes masculins qui est purement et simplement censurée, il est tout à fait autorisé de montrer un coït hardcore à l'aide d'une tentacule ou de tout autre appendice monstrueuse et surnaturelle.

Dans l'univers du hentaï, il n'est pas rare que les personnages comme le contexte de l'histoire soient d'inspiration surnaturelle ou mythologique. Ce genre va puiser son inspiration dans bon nombre de thématiques fantastiques où il est fréquent de croiser des démons libidineux, des anges susceptibles de basculer du côté obscur à tout moment et bien d'autres créatures nymphomanes. Parmi les titres les plus emblématiques dans le domaine, Koji le guerrier démon, Sei Michaela gakuen hyoryuki et Blood Royale tiennent le haut du pavé.

Le Futanari, pour finir, fait la part belle aux hermaphrodites. Ce sous-genre du Hentaï met à l'honneur de jeunes filles plantureuses et coquines qui, après certaines circonstances survenues dans l'histoire, se voient dotées d'une énorme queue. Ce nouveau sexe est généralement de proportions généreuses. En la matière, les deux classiques du genre se nomment La Blue Girl et Bible Black.

 

Ce genre est d'ailleurs à rapprocher de l'ensemble des fantasmes ayant trait à l'homosexualité et à la transsexualité alias shemale. Ces deux catégories sont fièrement représentées dans l'univers du hentaï avec des oeuvres abordant l'homosexualité masculine (Enzai ou Yaoi), l'homosexualité féminine yuri (Lesbian byoto) ou encore la transsexualité où certains personnages se voient dotés des deux sexes (Angel Blade).

Outre ces différentes grandes familles, il est possible de classifier les hentai selon le type de fantasmes qu'ils mettent en scène. Parmi les fantasmes les plus souvent représentés, on retrouve bien évidemment le bondage et le sadomasochisme alias BDSM sous toutes ses formes. Les mangas et les vidéos hentai qui en font leur thématique majeure abordent des situations de domination et de soumission en faisant preuve d'une créativité sans limite pour qui est des objets employés pour les positions qui sont illustrées. La prédominance de ce fantasme dans la culture Hentai s'explique par la fascination qu'il exerce sur la population japonaise et qui est le fruit d'un héritage culturel complexe.

Autre aspect significatif de certaines oeuvres hentai, la présence du gore ou de pratiques extrêmes n'est pas rare et certaines oeuvres ne se donnent aucune limite dans la perversion et l'horreur. Viols, tortures ou encore meurtres, aucun tabou ne vient refréner l'imagination des auteurs en la matière. Parmi les réussites du genre, il est possible de citer notamment Shinso no reijotachi et Orgasmes écarlates.

viol hentai

Une autre façon de catégoriser les oeuvres de cet univers concerne l'étude des rapports sociaux qu'ils mettent en scène et des fantasmes associés. Ainsi, la thématique de l'inceste revient très régulièrement dans les oeuvres et relatent des histoires à base d'ébats sexuels entre membres d'une même famille avec le fameux "chan" de "onichan" qui donne souvent lieu à une levrette entre petite soeur chaudasse et grand frère à la grosse bite. Le manga Ane to boin en est une excellente illustration.

Un autre thème qu'affectionne les japonais dans l'univers du hentai est sans conteste la question du rang social qui sert généralement de mécanique scénaristique à certaines oeuvres. Dans celles-ci, il n'est pas rare de croiser des soubrettes entièrement dévolues au bon vouloir de leur maître, des chefs d'entreprise usant de leur pouvoir pour assouvir leurs besoins sexuels ou encore de mettre en scène les performances intimes d'une professeur ou d'une infirmière pulpeuse. Certains titres comme Maid in Heaven Supers, Chimera : Angel of Death ou encore Anime Nanase Ren valent assurément le détour.

Un autre domaine est fréquemment abordé dans cette littérature : celui des lieux insolites pour se livrer à toutes sortes d'ébats sexuels. Il s'agit d'une dynamique scénaristique importante du hentai et qui joue un rôle majeur dans l'intrigue de l'oeuvre. Parmi les lieux les plus emblématiques de cet univers, les temples comme les lieux de cultes en règle générale semblent un terreau fertile pour l'imagination des mangaka.

A l'image du hentai Seikojo, c'est ainsi une certaine forme de décadence des autorités religieuses traditionnelles qui est mis en avant et qui sert de dynamique scénaristique. Un autre lieu qui est un vecteur fort de fantasme est le milieu professionnel. Le fait de trouver son ou sa partenaire de jeux directement sur son lieu de travail est un thème notamment abordé dans des mangas comme La fille du 20 heures.

hentai Seikoujo Haitoku no Biden Dorei

Pour finir avec les lieux insolites, il faut mentionner les lieux publics et les transports en commun qui sont particulièrement propices à l'assouvissement de ses envies de voyeurisme et à toutes formes d'exhibitionnisme et qui sont de vrais phénomènes de société au Japon. La lecture du hentai manga Les pervers du métro permettra de se faire une idée précise de ces pratiques pour celui qui a l'âme d'un voyeur.

Bien évidemment, il n'existe pas de frontières infranchissables entre les différentes thématiques évoquées précédemment et certaines oeuvres, qui sont présentées sur hentai fr ou doujinshi.me, n'hésitent pas à aborder plusieurs de ces fantasmes dans un seul et même récit. C'est en grande partie cette absence de limites à l'imagination qui donne toute sa richesse au hentai puisque chaque lecteur ou amateur d'anime peut y trouver ses fantasmes favoris.

Les influences du hentai au cours du temps

Plus que dans n'importe quel autre univers de la bd adultes ou de l'anime, le hentai peut être souvent vu comme une retranscription des fantasmes non réalisés de leurs auteurs ou comme un moyen de relater leurs propres expériences. Mais c'est bel et bien l'absence de tabou et de limites qui fait de ce genre de manga un puit sans fond de créativité. Tout peut être source d'inspiration pour le mangaka, qu'il s'agisse de la mythologie japonaise ou occidentale, de banals faits divers ou encore de phénomènes de société. Les influences sont multiples et chaque auteur possède les siennes.

Le hentaï anime n'a fait son apparition qu'au cours de la décennie 80 et après que son homologue sous forme papier ait établi les principaux codes du genre. Durant les premières années pendant lesquels les anime ont vu le jour, de nombreux mangakas n'ont pas hésité à adapter leurs propres oeuvres en version animée. C'est le cas notamment de Inato Koio et son fameux Maho no Shiho-chan.

Retracer l'évolution du hentai ne serait pas complet sans aborder le phénomène des eroge. Au vu du succès grandissant du hentai, certaines sociétés de production japonaises se sont lancées dans la conception d'erotic games (eroge), des jeux video aux contenus érotiques voire pornographiques.

Des titres comme Dragon Knight ont ainsi été des succès retentissants et n'ont pas tardé à être eux-même adaptés en version anime. Parmi les studios qui ont contribué à faire vivre son âge d'or au hentaï, notamment durant les années 90, il est indispensable de citer notamment Pink Pinaple et Milky Anime Label.

dragon knight hentai

Il faut préciser que certains studios de production ne sont pas uniquement spécialisés dans la création de hentaï mais diversifient énormément leurs oeuvres. Concernant la France, seulement trois sociétés se partagent le marché très juteux du hantai, à savoir InfinitX, Banzaï et Eva qui n'ont rien à envier à Dorcel. Pour en découvrir davantage sur cet univers passionnant autant que sulfureux, une visite de notre de site de hentai vostfr s'impose.

Adblock détecté

Le site vie grâce aux publicités, soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de pubs, merci UwU